/

/

Run New York, New York

Parce que tout runner a un jour rêvé de courir à New York, et pas forcé­ment le mara­thon, urbi­run l’a fait, pour vous, et 3 parcours sont aujourd’­hui libre­ment dispo­nibles pour en prendre plein les yeux et plein les baskets. Tu viens ?

urbi­run NYC – Brook­lyn Clas­sic 11.6km / tour.gpx

Courir à New York… Quand on entend “courir” et “New York” dans une même phrase, dans 91% des cas (selon une étude jamais réali­sée), on entend aussi dans la phrase “mara­thon” ou “Central Park”…

Mais tu peux aussi, et tu dois, courir à New York quand c’est pas le mara­thon, et sortir de Central Park. C’est sûr qu’un run dans ce parc mythique vaut la peine et a sa place sur ton CV de runner, mais pas besoin d’ur­bi­run pour te faire ce plai­sir, vas-y…

En revanche, les autres jours, sors du parc, et t’en fais pas, du mythique, de l’inou­bliable, tu en auras aussi, surtout si tu cours avec urbi­run…

Tu peux par exemple courir le parcours urbi­run New-York Brook­lyn Clas­sic… Tu commences le circuit où tu veux, mais pourquoi pas à Canal Street c’est bien. Au coeur des boutiques de souve­nirs de China­town, mais y a surtout plein de lignes de métro y arrivent, donc pratique comme point de départ.

Alors t’inquiètes pas, malgré les appa­rences, tu es toujours à New York, et avec un peu de chance  tu pour­ras encore aper­ce­voir sur ta gauche, au fond d’une rue, le panneau annonçant Little Italy, qui dispa­raît peu à peu dévo­rée par les chinois encore plus rapi­de­ment qu’un bol de nouilles, chinoises les nouilles…

Tu cours donc vers l’est, et l’East River (quel nom origi­nal), et tu vas quit­ter Manhat­tan par le Manhat­tan Bridge (quel nom origi­nal). C’est le grand pont bleu que tu as déjà dû voir souvent dans ta télé.

Alors comme tous les ponts de NYC, ça monte un peu. Tu devrais y être plutôt tranquille, et pouvoir profi­ter des belles pers­pec­tives. Atten­tion, il est probable que quelque part sur ces 2km, tu te tapes un runner’s high dont tu me diras des nouvel­les… Et oublie pas de regar­der à droite : le Brook­lyn Bridge est juste à côté (selon les stan­dard NY, mais en vrai c’est vrai, il est à 300m), avec en arrière plan le sud de Manhat­tan. Si tu t’ar­rêtes pas pour faire 2–3 photos, j’y comprends plus rien.

Au bout du pont, tu seras à Brook­lyn le plus peuplé des 5 quar­tiers de New York. Laisse-toi  guider vers les pavés gros­siers, les vieux rails et les briques grises et rouges de DUMBO (qui n’est pas un éléphant, mais le quar­tier Down Under Manhat­tan Bridge Over­pass, DUMBO, litté­ra­le­ment Sous la Route du Pont de Manhat­tan, SRPM, ça le fait moins en french).

Alors à DUMBO, gaffe les chevilles, car dans cet ancien quar­tier de docks en pleine réha­bi­li­ta­tion les pavés sont gros, plus que cente­naires et pas très bien ajus­tés, et les vieux rails peuvent être piégeux.

La prome­nade le long de l’East River est quant à elle bien aména­gée, et tu vas te retrou­ver sous les ponts. Mais avant, on va te faire faire un petit détour, histoire que tu profites d’une des vues les plus mythiques de NYC (mais on dit rien, on te garde la surprise pour ton run), et après tu peux tranqui­lou conti­nuer le long de la prome­nade. Tu passes sous le pont de Brook­lyn, comme ça tu le vois vrai­ment sous toutes ses coutures, et crois-moi ça en vaut la peine.

Je sais que tu piaffes d’im­pa­tience d’al­ler courir dessus, mais réfrène toi un peu et conti­nue le long de la rivière, il y a de quoi voir sur les anciens piers (jetées) réamé­na­gés, qui offrent des vues magni­fiques sur les ponts et sur Manhat­tan.

Et pour rejoindre le pont, on s’est dit que ce serait sympa de te faire passer dans une des rues clas­siques de Brook­lyn, avec ses maisons de briques rouges aux esca­liers devant la porte, où tu as vu rouler des galoches dans un nombre incal­cu­lable de films

Mais bon, je sens bien que tu as envie du pont, alors, ok accé­lères un peu… tu traverses un petit parc, tu prends à gauche, et hop, te voilà dans un tunnel. Ecoute urbi­run qui t’in­dique le petit esca­lier à gauche, c’est le pont qui va te rame­ner à Manhat­tan.

Quelques marches dans un étroit couloir, et t’y voilà enfin, sur le Brook­lyn Bridge

Alors profites du moment, c’est une traver­sée que tu n’ou­blie­ras pas de si tôt… et du coup, je me tais, et je te laisse appré­cier la vue… (et si tu n’y es pas allé trop tard, tu seras pas trop gêné par les perches à selfie)… Fais juste gaffe, les vélos vont comme des dingues…

Ce pont a plus de 100 ans, il est en planches, mais t’en fais pas tu peux courir tranquille, puisque pour rassu­rer la popu­la­tion, on l’a fait traver­ser par un trou­peau d’élé­phants au moment de son ouver­tu­re… et ça a tenu.

Alors vas-y fonce… mais pas trop.

Profites du moment, profites du paysa­ge…

Tu sais qu’il y a des runs qui ne s’ou­blient pas.

Crois-moi, tu vas ajou­ter celui-ci sur ta liste…

*****
Nos parcours urbi­run  New York 
Brook­lyn Clas­sic
De Down­town à Times Square par l’Hud­son River et la High­line
Les ponts mythiques de l’East River (Queens et Brook­lyn)
Ce parcours est dispo­nible en fichier GPX ici :

urbi­run NYC – Brook­lyn Clas­sic 11.6km / tour.gpx Et tous les autres parcours NYC aussi, y compris plusieurs inédits, unique­ment dispo en format GPX, clique ici.

*****
Notre TOP 11 des meilleurs trucs à faire à New York lorsqu’on court pas, c’est ici

*****
Et si tu aimes les ponts, on te raconte aussi comment c’est de courir à San Fran­cisco
urbi­run San Fran­cisco, le making-of
Traver­ser le Golden Gate Bridge en courant, c’est comment ?

Haut de page